mercredi 7 septembre 2016

Audrey retrouvée - Sophie Kinsella.



Résumé : " Audrey a 14 ans. Elle souffre de troubles anxieux. Elle vit cachée derrière ses lunettes noires, recluse dans la maison de ses parents à Londres.
Ça, c'était avant.
Avant que Dr Sarah, son psychiatre, lui demande de tourner un film sur sa famille, pour voir la vie
d'un oeil nouveau : celui de la caméra.
Avant que Linus, un copain de son frère, débarque. Avec son grand sourire et ses drôles de petits mots griffonnés sur le coin d'une feuille, il va pousser Audrey à sortir. Et à redécouvrir le monde...

" Audrey retrouvée est un de ces livres qui vous laissent sans voix, et impatient de lire très vite un autre roman jeune adulte de Sophie Kinsella. "
The Guardian " " 

Cela faisait très longtemps que j'avais envie de lire un roman de Sophie Kinsella, entre autre connue pour sa série l'Accro du shopping ( qu'il faudra définitivement que je lise ! ). Je suis tombée sur Audrey retrouvée à la bibliothèque, et, ayant vu de bons avis à son sujet, je me suis laissée tenter.  

Ici, on découvre l'histoire d'Audrey, 14 ans, qui souffre de troubles anxieux et ne sort pratiquement plus de chez elle depuis un événement traumatisant. Elle porte des lunettes noires à longueur de journée et est incapable de regarder qui que ce soit dans les yeux, hormis sont petit frère Félix. Afin de l'aider à surmonter ses angoisses et reprendre petit à petit contact avec la réalité et le monde extérieur, sa psy, Docteur Sarah, lui propose de tourner un film de sa vie quotidienne, suggérant qu'il lui serait peut-être plus facile d'affronter le monde au travers d'une caméra pour le moment. Bien qu'un peu réticence au départ, Audrey se prend au jeu, et nous plonge dans le quotidien de sa famille, qui n'est pas toujours de tout repos ! Elle fait également la rencontre de Linus, un ami de son frère ainé Frank, qui se montre d'une grande aide dans son combat vers la guérison... 

J'ai tout bonnement adoré ce livre, du début à la fin ! Ce n'est pas un coup de cœur, mais ça en est tout proche ! La plume de Sophie Kinsella m'a beaucoup plu, ainsi que l'histoire qu'elle nous raconte. 

Ce que j'ai particulièrement apprécié, c'est le réalisme des personnages. Ils sont tellement réalistes, tellement plausibles, tellement vrais ! Je crois que c'est d'ailleurs ce réalisme qui a fait que je les aient autant appréciés ! Ils sont tous très attachant, Audrey et son combat contre sa maladie, Frank, un ado classique et en même temps un grand frère irréprochable et attentionné, Félix qui est tout bonnement adorable, la mère d'Audrey, qui malgré son côté un peu névrosée ne veux que le meilleur pour ses enfants et se soucie de leur bien-être, ou encore Linus, qui est fantastique avec Audrey et a une grande part dans son avancée vers la guérison. Ce sont des personnages qu'on pourrait tout à fait côtoyer dans notre vie de tous les jours, et ça m'a beaucoup plu. 

Quant à l'histoire, elle est très divertissante et plaisante à lire. Elle se découpe en deux intrigues principales : la maladie d'Audrey, ses rendez-vous avec le Dr Sarah, et ses progrès vers sa guérison, et le désaccord entre Frank et leur mère, qui considère que celui-ci passe beaucoup trop de temps sur son ordinateur à joué à Land of Conquerors, est convaincu qu'il est accro, et qui cherche pas tous les moyens à le faire cesser d'y jouer, au grand dam de celui-ci, qui trouve ça injuste et exagéré.  

J'ai trouvé que tous les thèmes abordés dans ce livre l'étaient d'une manière très juste. Les relations entre les personnages sont réalistes, crédibles, les petits conflits qui peuvent opposés différents membres d'une famille, comme ici la question des jeux vidéos, sont très bien retranscrits, et j'ai aimé le fait qu'on ai les deux points de vues : à la fois celui de la mère, qui diabolise les jeux vidéos et les considèrent mauvais pour la santé, et celui de Frank, qui au contraire ventent leur mérite et les choses positives qu'ils peuvent apporter. Pareil en ce qui concerne Audrey, j'ai trouvé que ses troubles, et la façon dont elle essaye d'en guérir, petit à petit, était très crédible. Elle guérit au fur et à mesure, elle a des hauts et des bas, et on a vraiment envie de la soutenir dans son combat.  

En résumé, Audrey retrouvée est une lecture légère et profonde, qui aborde différents sujets tels que les troubles anxieux, l'addiction aux jeux vidéos et les jeux vidéos en général, ou encore les relations parents/enfants de façon très fluide et maitrisée, et dont les personnages sont d'un réalisme impressionnant. Je vous le conseille vivement !  

5 commentaires:

  1. J'aimerai assez le découvrir :)

    RépondreSupprimer
  2. J'adore Sophie Kinsella, et Finding Audrey m'attend sagement dans ma PAL depuis quelques millénaires (comme beaucoup d''autres) ;)

    RépondreSupprimer
  3. très bonne chronique !! Ce bouquin est un coup de coeur pour moi :D

    RépondreSupprimer